Archives pour la catégorie C

Cock Robin – The Promise You Made (1985) + Bonus Live

crtpym.jpg

annalacazio.jpg cockrobin3.jpg

Cock Robin

“Cock Robin” est un groupe de musique pop-rock américain, fondé au début des années 1980. Il a été actif jusqu’en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.

Le groupe tire son nom d’une comptine du XVIIe siècle intitulée Le mariage de “Cock Robin” et “Jenny Wren”. A l’origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu’Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III) mais s’est vite résumé aux deux chanteurs “Kingsbery” et “LaCazio”.Dès le premier album, sorti en 1985 et produit par Steve Hillage, et les singles “When Your Heart Is Weak” (1985) The Promise You Made” (1985) “Thought You Were On My Side” (1986). “Cock Robin” a connu un grand succès en Europe, et plus particulièrement en N°1 France, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas.

C’est dans « The Promise You Made » que l’ons entend pour le 1ère foi la voix de « Anna LaCazio »

Deux superbes clips dont un en Live a voir et à écouter absolument.

les deux Clips on était remis à jour, à la date du 31 mars 2008. Avec une meilleur qualitée de son et image

Voici le clip de « Cock Robin » – « The Promise You Made » 1985

http://www.dailymotion.com/video/x2ghtv
Voici le 2 ème clip de « Cock Robin » – « The Promise You Made » 1986 (En Live)

http://www.dailymotion.com/video/x4g8h5

Cock Robin-When « Your Heart Is Weak » (1985)+ Bonus MAXI 45 T

cockrobinwyhiw.jpg

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Cock Robin

« Cock Robin » est un groupe de musique pop-rock américain, fondé au début des années 1980. Il a été actif jusqu’en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.

Le groupe tire son nom d’une comptine du XVIIe siècle intitulée Le mariage de « Cock Robin » et « Jenny Wren ». A l’origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu’Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III) mais s’est vite résumé aux deux chanteurs « Kingsbery » et « LaCazio ».Dès le premier album, sorti en 1985 et produit par Steve Hillage, et les singles « When Your Heart Is Weak » (1985) « The Promise You Made » (1985) « Thought You Were On My Side » (1986). « Cock Robin » a connu un grand succès en Europe, et plus particulièrement en N°1 France, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas.

Le 1er Clip à était remis à jour le 31 mars 2008

Voici le clip de « Cock Robin » – « When Your Heart Is Weak » 1985

http://www.dailymotion.com/video/x4afw

Voici le clip Audio de « Cock Robin » – « When Your Heart Is Weak » 1985 « MAXI » RPM

http://www.dailymotion.com/video/x31dhs

Joe Cocker – Unchain My Heart (1987) + Bonus Live

joecockerumh.jpg

00325089lg.jpg

« Joe Cocker »

 

“Joe Cocker” (né le 20 mai 1944) à Sheffield est un chanteur de rock anglais et de blues.

Il débute sa carrière musicale dans sa ville natale, où il participa à plusieurs groupes dès l’âge de quinze ans. Le premier était The Avengers, sous le nom de scène de “Vance Arnold”, puis Big Blues (1963), et enfin The Grease Band (1966). En 1969, il apparaît au programme télévisé états-unien The Ed Sullivan Show.

Son premier tube est la chanson « With a little help from my friends », une reprise blues d’une chanson des “Beatles”, extraite de l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. La même année, il participe au festival de Woodstock.

Au début des années 1970, “Joe Cocker” rencontre des problèmes de drogue et d’alcool qui ont une influence négative sur sa carrière musicale. Heureusement, il réussit à revenir dans les années 1980 et 90 avec plusieurs tubes.

Désormais débarrassé de ses vieux démons, “Joe Cocker” entame une nouvelle carrière avec un très beau duo avec la chanteuse Jennifer Warnes, dont le titre est Up Where We Belong” pour le film An Officer and a Gentleman , en (1982).

Ensuite “joe cocker”, aligne les albums. “Civilized Man” (1984), “Unchain My Heart” (1987) – (la chanson titre empruntée à : “Ray Charles”), “One Night Of Sin” (1989), “Night Calls” (1992), “Have a Little Faith” (1994), “Organic” (1996) et “Accross From Midnight” (1997).

Il y a quelques jolis tubes à la clé et surtout, la possibilité pour « Joe Cocker » de travailler avec divers auteurs. C’est ainsi que pour « No Ordinary World », en (1999), on note les contributions de « Bryan Adams » (déjà présent sur « One Night Of Sin ») et de… « Jean-Jacques Goldman » !

Deux version clip dont la version « Live » à voir Absolument

Voici le clip de « Joe Cocker » – « Unchain My Heart » 1987

http://www.dailymotion.com/video/xjh9l

Voici le clip Bonus « LIVE » de « Joe Cocker » – « Unchain My Heart »

http://www.dailymotion.com/video/x3m17i

 

Joe Cocker & Jennifer Warnes – Up Where We (1982) + Live

webelong.jpg
« Joe Cocker » (né le 20 mai 1944) à Sheffield est un chanteur de rock anglais et de blues.
Il débute sa carrière musicale dans sa ville natale, où il participa à plusieurs groupes dès l’âge de quinze ans. Le premier était The Avengers, sous le nom de scène de « Vance Arnold », puis Big Blues (1963), et enfin The Grease Band (1966). En 1969, il apparaît au programme télévisé états-unien The Ed Sullivan Show.

Son premier tube est la chanson « With a little help from my friends », une reprise blues d’une chanson des « Beatles », extraite de l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. La même année, il participe au festival de Woodstock.

Au début des années 1970, « Joe Cocker » rencontre des problèmes de drogue et d’alcool qui ont une influence négative sur sa carrière musicale. Heureusement, il réussit à revenir dans les années 1980 et 90 avec plusieurs tubes.

Désormais débarrassé de ses vieux démons, « Joe Cocker » entame une nouvelle carrière avec un très beau duo avec la chanteuse « Jennifer Warnes« , dont le titre est « Up Where We Belong » pour le film « An Officer and a Gentleman«  , en (1982).

Ensuite « joe cocker », aligne les albums. « Civilized Man » (1984), « Unchain My Heart » (1987) – (la chanson titre empruntée à : « Ray Charles »), « One Night Of Sin » (1989), « Night Calls » (1992), « Have a Little Faith » (1994), « Organic » (1996) et « Accross From Midnight » (1997).

Un superbe duo romanesque qui nous berce dans des souvenirs ancrés dans nos mémoires

Deux versions sont à votre disposition, je vous conseille de regarder les deux clips, surtout le 1er pour vous mesdames

Voici le 1er clip duo de « Joe Cocker » & « Jennifer Warnes » – « Up Where We Belong » 1982 version film

http://www.dailymotion.com/video/2yLJrN5VS6uKZdqtH

Voici le 2ème clip duo de « Joe Cocker » & « Jennifer Warnes » – « Up Where We Belong » 1983 Version Live

http://www.dailymotion.com/video/1GQk4SkOvRySagDkK

CARRARA – Shine on dance (1984) Live

carrara.jpg

« Alberto Carrara », son plus grand tube, sotie en (1984) « Shine on dance ».
Un titre mythique…

Pas d’autres Infos désolé.

Voici Carrara – Shine on dance (live) 1984

http://www.dailymotion.com/video/1cygdYo9ZKOhRh89B

CLUB HOUSE – Do it again / Billie jean (1983)

clubhouse.jpg

Et oui les reprises existait déjà et elles ne commencées pas dans les années 90 mais dans déjà dans les années 60. Et même avant, genre le titre « Respect » (1967) « d’Aretha Franklin », est en fait une reprise d’une chanson sortie deux ans plus tôt (1965) par un autre monstre sacré : « Otis Redding ».
En 1983, « Club House » reprennent « Billie Jean » qu’ils renomment « Do it again medley with Billie Jean ». Cette bonne reprise existe en 45Tours 3:48 et en maxi45tours 7:30. Là aussi les DJs de l’époque s’en métaient à coeur joie pour faire des mixages avec la version originale.

Mais en reprises, on arrive dans un festival de reprises tantôt réussites tantôt catastrophiques depuis « les années 90, à nos jours« . (Un manque d’inspiration peux être??)

Voici le clip Fixe musicale de « CLUB HOUSE » – « Do it again / Billie jean » 1983

Image de prévisualisation YouTube

Le Club – Un fait divers et rien de plus (1983)

422.jpg club.jpg

« Le Club ». Ce groupe est reparti aussi vite qu’il était apparu. en (1983), il sort un single « Un fait divers et rien de plus », qui fut un bon placement dans les hits, et un bon tube Radiophonique à cette époque. Aussi il avait son succès dans les discothèques à ces années 80. Ensuite, ils ressortent un autre single « Masques à La Une » en (1984), qui à fait un bide complet. Et le groupe disparu.

Voici le clip fixe de « Le Club » – « Un fait divers et rien de plus » 1983

http://www.dailymotion.com/video/4J0erJxougOPllB4J

Jimmy Cliff – I Can See Clearly Now – Bo de « Rasta Rocket » (1993-1994)

rasta1.jpg     rasta2.jpg

En 1993, « Jimmy Cliff » obtient un nouveau succès important en reprenant « I Can See Clearly Now » de « Johnny Nash« ,Pour le film de « Rasta rocket« . Ensuite, il participe à la band originale du dessin animé de Walt Disney Le Roi Lion avec le titre « Hacuna Matata ». Il obtient enfin un dernier tube en France en duo avec « Bernard Lavilliers » : « Melody Tempo Harmony ».

Pour le reste de la biographe de « JIMMY CLIFF », Voir les autres articles.

Voici le clip de « Jimmy Cliff » – « I Can See Clearly Now » Bo de « Rasta Rocket » 1993-1994

http://www.dailymotion.com/video/1Jr4O9D6P97yiecpF

Jimmy cliff – hot shot (1985)

jmchotshot.jpg
“Jimmy Cliff”, de son vrai nom “James Chambers”, devenu depuis sa conversion à l’Islam El Hadj Naïm Bachir, est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).C’est un des artistes reggae qui s’est le plus ouvert à d’autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu’il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, “Miss Jamaica”. Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu’il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd’hui culte avec « Country man » lui permet d’interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L’album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à “Jimmy Cliff” de faire des grandes tournées internationales durant les années 70.
L’artiste va sortir plusieurs albums durant les années 80 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et“Hanging fire” en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night », 1983, suivit de We all are one (1983) fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative. Suivit d’autres tubes comme « hot shot » (1985). Un style beaucoup plus rythmé mais toujours dans l’ésprit « reggae« . Et « Reggae street » (1985), dont je n’ai malheureusement pas le clip.

(Mais j’aurrais quand même une surprise, avec une autre chanson « I can see clearly now », sortie suite à un Film, sortie dans les début 90)

Voici le clip de « Jimmy cliff » – « hot shot » 1985

http://www.dailymotion.com/video/7tnmgpyqeZ4OYkXHJ

Jimmy Cliff – We All Are One (1983)

clf2244.jpg clf3.jpg

“Jimmy Cliff”, de son vrai nom “James Chambers”, devenu depuis sa conversion à l’Islam El Hadj Naïm Bachir, est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).C’est un des artistes reggae qui s’est le plus ouvert à d’autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu’il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, “Miss Jamaica”. Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu’il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd’hui culte avec « Country man » lui permet d’interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L’album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à “Jimmy Cliff” de faire des grandes tournées internationales durant les années 70.
L’artiste va sortir plusieurs albums durant les années 80 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et“Hanging fire” en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night », 1983, suivit de « We all are one«  (1983) fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative.
“Jimmy Cliff” va alors enchaîner les albums (une dizaine au total) durant les années 1990. En 2003 « The harder they come » va être réédité en version “deluxe” et “Jimmy Cliff” sortira ensuite « Black magic », album dans lequel il fait de nombreux duos avec des artistes aussi diverses que Wyclef Jean (The Fugees) ou Kool and the gang, Bernard Lavilliers et Yannick Noah.

Voici le clip de « Jimmy Cliff » – « We All Are One » 1983

http://www.dailymotion.com/video/48X1BO8Y3HqJO6cJi

123456...9

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570