Archives pour la catégorie C

The Communards – So cold the night (1986)

csctn.jpg

c1979c86348ee275.jpg

Après son départ des “Bronski Beat” en 1985, “Jimmy Somerville”, la voix la plus hallucinante de toute l’Écosse, monte son propre groupe “The Communards”. “The Communards” est un duo formé de “Jimmy Somerville” donc et de “Richard Coles”, pianiste qui oeuvrait au sein de The Committee. Ils choisissent leur nom en hommage au groupe de Républicains français du XIXe siècle. Le duo fait ses débuts avec “You are my world” en (1985), qui va connaître un succès phénoménal. D’une manière générale, tous les singles et les albums que sortiront “les Communards” seront des succès. Le premier album, éponyme, sort en 86, avec notamment la reprise de l’éternel “Don’t leave me this way” en (1986) initialement chanté par “Thelma Houston” .

Ensuite s’enchaine « So cold the night » (1986), « Disenchanted«  (1986), « Never can say goodbye »(1987), « Tomorrow » (1987), et le dernier titre de ce groupe, « There’s more to love » en (1988).

En milieu 88, “Somerville” et “Coles” se séparent et “Jimmy” poursuit une carrière solo.

Voici le clip des « The Communards » – « So cold the night » 1986

http://www.dailymotion.com/video/x17cha

The Communards – Don’t Leave me This Way (1986)

dtlmtw.jpg

communards12redimensionner.jpg

« The Communards » est un groupe musical new wave des années (1980), dont était membre le chanteur écossais « Jimmy Somerville ». Le groupe s’est formé en 1985 et dissous en 1988.

Après son départ des « Bronski Beat » en 1985, « Jimmy Somerville », une des voix les plus étonnantes de toute l’Écosse, monte son propre groupe, « The Communards ».

« The Communards » est un duo formé de « Jimmy Somerville » donc et de « Richard Coles », pianiste qui oeuvrait au sein de « The Committee ». Ils choisissent leur nom en hommage aux révolutionnaires de la Commune de Paris.

Après leur 1er tube « You are my world«  (1985) , ils sortes « Don’t Leave me This Way » (1986) , Un Duo avec « Sarah Jane Morris », à noter que cette chanson, et une reprise.

L’original est de « Harold Melvin & The Blue Notes » et sortie en (1975).

Voici le clip des « The Communards » – « Don’t Leave me This Way » 1986

http://www.dailymotion.com/video/x4dot

 

The Communards – You are my world (1985)

comyamy.jpg

thecommunards.jpg

Après son départ des « Bronski Beat » en 1985, « Jimmy Somerville », la voix la plus hallucinante de toute l’Écosse, monte son propre groupe « The Communards ». « The Communards » est un duo formé de « Jimmy Somerville » donc et de « Richard Coles », pianiste qui oeuvrait au sein de The Committee. Ils choisissent leur nom en hommage au groupe de Républicains français du XIXe siècle. Le duo fait ses débuts avec « You are my world » en (1985), qui va connaître un succès phénoménal. D’une manière générale, tous les singles et les albums que sortiront « les Communards » seront des succès. Le premier album, éponyme, sort en 86, avec notamment la reprise de l’éternel « Don’t leave me this way » en (1986) initialement chanté par « Thelma Houston » . Le deuxième opus sera aussi le dernier. En effet, « Red » sort en 87 cartonnant tous les charts européens avec ce coup-ci un tube de « Gloria Gaynor « , en (1987) « Never say goodbye ». En milieu 88, « Somerville » et « Coles » se séparent et « Jimmy » poursuit une carrière solo.

Voici le clip des « The Communards » – « You are my world » 1985
http://www.dailymotion.com/video/x151dq

The Commodores – Nightshift (1985) + Bonus Live

como2.jpg como1.jpg

commodores.jpg

« The Commodores »

« The Commodores » est l’un des groupes américains les plus représentatifs de la musique soul dans les années 1970 et 1980. Jusqu’à son départ en 1983, Lionel Richie était le chanteur du groupe.

« The Commodores » se sont formés à l’Université de Tuskegee (Alabama) en 1967 et ont signé leur premier contrat avec Motown en 1972, ce qui leur vaudra d’assurer la première partie de la tournée européenne des Jackson 5.

Le groupe est surtout connu par ses ballades comme « Easy » et « Three Times a Lady », même si la majorité de ses titres s’approchent davantage du funk et du disco, comme « Brick House », « Say Yeah », « Fancy Dancer » et « Too Hot Ta Trot ».

Après le départ de « Lionel Richie » en 1983, qui s’est orienté vers une carrière en solo, les membres du groupe s’essaient au chant et recrutent finalement « J.D. Nicholas » en 1984 pour remplacer leur leader. D’autres membres ont quitté aussi le groupe (McClary en 1982, LaPread en 1986 et Williams en 1989). En perdant ses artistes originaux, le groupe a perdu peu à peu son inspiration, évoluant vers une musique plus commerciale. Hormis le tube « Nightshift » en (1985) (un hommage à Marvin Gaye et aux artistes disparus de Motown), qui a obtenu un Grammy Award1986 en , les « Commodores » n’ont jamais réussi à retrouver le succès de la période où « Richie » était la voix du groupe.

En 1986, « les Commodores » quittent Motown pour Polydor. Ils sortent plusieurs albums dont la plupart sont des compilations de chansons précédentes. Aujourd’hui, « les Commodores » sont formés de « Walter Orange », « William King » et « J.D. Nicholas ». Ils ont ré-enregistré plusieurs de leurs anciens tubes et publié un album live.

Deux clips dont un en live à écouter:

Voici le 1er clip de « The Commodores » – « Nightshift » 1985

http://www.dailymotion.com/video/3r186iGIwH2UA1opO

Voici le 2ème clip de « The Commodores » – « Nightshift » 1985 (en Live)

http://www.dailymotion.com/video/1fAA0mKUmb7NPitYp

Phil Collins – Another Day In Paradise (1989) + Bonus Live (2004). et paroles en version Française

philcollinsparadise.jpg phclalbum1989.jpg

philc1par.jpg

 

“Phil Collins”
“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

« Je suis devenu chanteur par hasard »
“Phil Collins”

A l’âge de cinq ans, le jeune “Phil” reçoit son premier tambour, présage de sa future passion pour la batterie. Mais c’est au cinéma qu’il fait ses débuts aux côtés des Beatles. Il intègre ensuite le groupe Genesis en 1970.

Pour lire ça Bio complète , voir avec ces autres tubes!

Pour la 1ère fois, la chanson de Phil Collins en cadeau bonus la traduction de cette chanson pour ceux qui ne maitrisent pas la langue de shakespeare. (ci joint en dessous des Clips).

Voici le 1er Clip de « Phil Collins » – « Another Day In Paradise » 1989

http://www.dailymotion.com/video/73OHCqSLAh96n2d1l

 

Voici le 2ème Clip de « Phil Collins » – « Another Day In Paradise » Live Bercy, Paris 2004

http://www.dailymotion.com/video/6gKd1D6JTeAao4qBg

Voici les paroles de la chanson

Titre version Fr : (Un autre jour au Paradis)

Elle appelle un homme dans la rue
Monsieur, est-ce que vous pourriez m’aider?

Il fait froid et je n’ai nulle part pour dormir
Est-ce qu’il y a un endroit que vous pourriez me conseiller?

Il continu de marcher, ne regardant pas en arrière
Il prétend qu’il ne peut pas l’entendre
Commence à siffler quand il traverse la rue
Paraissant embarrassé d’être là

Oh, repensez-y,
C’est un autre jour pour vous et moi au paradis
Oh, repensez-y, c’est un autre jour pour vous,
Vous et moi au Paradis

{Instrumental}

Elle appelle un homme dans la rue
Il peut voir qu’elle pleure
Elle a des ampoules aux pieds
Ne peut pas marcher mais elle essaie

Oh, repensez-y,
C’est un autre jour pour vous et moi au paradis
Oh, repensez-y, c’est un autre jour pour vous,
Vous et moi au Paradis

{Instrumental}

Seigneur Oh, n’y a t-il plus personne qui peut faire quelque chose
Seigneur Oh, il doit y avoir quelque chose que vous pouvez dire

Vous pouvez le dire des lignes sur son visage
Vous pouvez voir qu’elle est là

Probablement partie de chaque endroit
Parce qu’elle ne se sentait pas à l’aise

Oh, repensez-y,
C’est un autre jour pour vous et moi au paradis
Oh, repensez-y, c’est un autre jour pour vous,
Vous et moi au Paradis

{Instrumental}

C’est un autre jour pour vous et moi au Paradis
C’est un autre jour pour vous et moi au Paradis

{Instrumental}

 

Phil Collins & Philip Bailey – Easy lover (1984) + Bonus Live

philcollinseasylover.jpg

 

 

philphil.jpg

Phil Collins

« Je suis devenu chanteur par hasard »

“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

Phil Collins” membre du groupe « Genésis » et “Philip Bailey”, membre à l’époque du groupe “Earth wind and fire”.

Une rencontre qui donnera une superbe chanson Easy lover” en (1984) .

“Philip Bailey”, faisait une carrière solo en parallèle avec peux de succès malheureusement.
Une musique pleine d’énergie.

Une belle rencontre, entre ces deux Artistes, et un clip très sympa…

Voici le clip de ” Phil Collins & Philip Bailey ” – ” Easy lover” 1984

http://www.dailymotion.com/video/x3ehf7


Voici le clip en Live à Paris de ” Phil Collins  » –
” Easy lover” 1997

http://www.dailymotion.com/video/x18itk

Phil Collins – Two Hearts (1988) + (Bonus Live medley)

phth.jpg phth2.jpg

philcollinscollection.jpg

“Phil Collins”
“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

« Je suis devenu chanteur par hasard »
“Phil Collins”

 

A l’âge de cinq ans, le jeune “Phil” reçoit son premier tambour, présage de sa future passion pour la batterie. Mais c’est au cinéma qu’il fait ses débuts aux côtés des Beatles. Il intègre ensuite le groupe Genesis en 1970. D’abord batteur, il devient chanteur quatre ans plus tard, remplaçant ainsi Peter Gabriel. Des albums comme ‘And Then There Were Three’ en 1978, ‘Duke’ trois ans plus tard, ‘Mama‘ en 1984 et ‘Invisible Touch‘ en 1986 assoient la notoriété du groupe. Dès 1981, “Phil Collins” tente l’aventure en solo. L’album ‘Face Value‘, et surtout le single “In the Air Tonight” (1981) remportent un franc succès auprès du public.

Les années 80 voient les disques de Genesis alterner avec ceux de son chanteur seul. Une quinzaine de titres de “Phil Collins” atteignent le top 20 du Billboard américain. Parmi eux, des titres tels que “You Can’ t Hurry Love” (1982), Thru’ these walls (1982), et le fameux “Against All Odds” (1984), qui devient un grand succès. Ensuite sort “Sussudio” (1985) , et 3 ans après, “Phil Collins” est de retour avec un terrible Slow, “A groovy kind of love“ (1988) . La même année, il sort un autre succès, “Two hearts” (1988)

Deux versions clip, dont la 2ème est un Medley « You Can’t Hurry LoveTwo Hearts » en Live à Berlin.

Voici le 1er clip de »Phil Collins » – « Two Hearts » 1988

Image de prévisualisation YouTube

Voici le 2ème clip de « Phil Collins » – « You Can’t Hurry Love – Two Hearts » en Live à Berlin

Image de prévisualisation YouTube

Phil Collins – A Groovy Kind Of Love (1988)

philagkol.jpg philagkol2.jpg

collins01.jpg

“Phil Collins”
“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

« Je suis devenu chanteur par hasard »
“Phil Collins”

 

Dès 1981, “Phil Collins” tente l’aventure en solo. L’album ‘Face Value‘, et surtout le single “In the Air Tonight” (1981) remportent un franc succès auprès du public. Les années 80 voient les disques de Genesis alterner avec ceux de son chanteur seul. Une quinzaine de titres de “Phil Collins” atteignent le top 20 du Billboard américain. Parmi eux, des titres tels que “You Can’ t Hurry Love” (1982), Thru’ these walls (1982), et le fameux “Against All Odds” (1984), qui devient un grand succès. Ensuite sort “Sussudio” (1985) , et 3 ans après, “Phil Collins” est de retour avec un terrible Slow, “A groovy kind of love“ (1988) . La même année, il sort un autre succès, “Two hearts” (1988)

Voici le clip de « Phil Collins » – « A Groovy Kind Of Love » 1988

http://www.dailymotion.com/video/2zy9xjrYH7VmbBhh

 

PHIL COLLINS – Sussudio (1985) + Bonus Live

philsussudio.jpg

philcollins4.jpg

“Phil Collins”
“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

« Je suis devenu chanteur par hasard »
“Phil Collins”

 

Dès 1981, “Phil Collins” tente l’aventure en solo. L’album ‘Face Value‘, et surtout le single “In the Air Tonight” (1981) remportent un franc succès auprès du public. Les années 80 voient les disques de Genesis alterner avec ceux de son chanteur seul. Une quinzaine de titres de “Phil Collins” atteignent le top 20 du Billboard américain. Parmi eux, des titres tels que “You Can’ t Hurry Love” (1982), Thru’ these walls (1982), et le fameux “Against All Odds” (1984), qui devient un grand succès. Ensuite sort « Sussudio » (1985) , et 3 ans après, « A groovy kind of love«  (1988) , « Two hearts » (1988).

Deux versions Clips dont le 2ème en Live:

Voici le 1er clip de “Phil Collins” – « Sussudio » 1985

http://www.dailymotion.com/video/xevqk

Voici le 2ème
clip de “Phil Collins” – « Sussudio » 1985 (Live Paris 2005)

http://www.dailymotion.com/video/31dk8DtCzW9T0fCj7

Phil Collins – Against All Odds (1984) + Bonus Live

phcaao.jpg

philcollins3.jpg

“Phil Collins”
“Chanteur et batteur anglais” Né à Londres le 30 janvier 1951.

« Je suis devenu chanteur par hasard »
“Phil Collins”

 

A l’âge de cinq ans, le jeune “Phil” reçoit son premier tambour, présage de sa future passion pour la batterie. Mais c’est au cinéma qu’il fait ses débuts aux côtés des Beatles. Il intègre ensuite le groupe Genesis en 1970. D’abord batteur, il devient chanteur quatre ans plus tard, remplaçant ainsi Peter Gabriel. Des albums comme ‘And Then There Were Three’ en 1978, ‘Duke’ trois ans plus tard, ‘Mama‘ en 1984 et ‘Invisible Touch‘ en 1986 assoient la notoriété du groupe. Dès 1981, “Phil Collins” tente l’aventure en solo. L’album ‘Face Value‘, et surtout le single “In the Air Tonight” (1981) remportent un franc succès auprès du public.

Les années 80 voient les disques de Genesis alterner avec ceux de son chanteur seul. Une quinzaine de titres de “Phil Collins” atteignent le top 20 du Billboard américain. Parmi eux, des titres tels que “You Can’ t Hurry Love” (1982), Thru’ these walls (1982), et le fameux “Against All Odds” (1984), qui na pas dansé sur ce slows. Et encore bien d’autres titres à venir, deviennent des tubes.

Voici deux version du clip, (dont le deuxième à voir absolument). Version Live de ce terrible Slows

je dédiasse cette chanson, à toutes les personnes nostalgiques

Voici le clip de « Phil Collins » – « Against All Odds » 1984

http://www.dailymotion.com/video/5hM8HgvC74ckjcSo6

Voici le clip de « Phil Collins » – « Against All Odds » 2004 « Live Paris Bercy »

http://www.dailymotion.com/video/6dxWrzwnzndfD4qoU

12345...9

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570