Archives pour la catégorie A

Subway Bo Du Film – It’s Only Mystery – « Arthur Simms » (1985)

redimensionner4a2b2.jpg arthursimmslesubesdunjour1.jpeg

« Arthur Simms » a connu son heure de gloire en signant le titre « It’s Only Mystery » « Subway«  de démocratisé par le film« Luc Besson » (1985). C’est d’ailleurs lui qui incarne le rôle du chanteur de cette chanson dans le film. Ensuite, il continue à mettre ses talents de chanteur et d’ingénieur du son au service d’autres artistes au rang desquels on compte entre autres « Tony Curtis », « Nana Mouskouri », « Eric Serra » et « Sizzla… »

(Cette chanson a été écrite par « Jean Louis Bertignac » et « Corinne Marieneau » du groupe « Téléphone » « eric serra », le pote de « besson ». « Arthur Simm » a aussi été choriste de « Jonasz » dans les 80’s.)

arthursimmslesubesdunjour2.jpeg

« Arthur Simms », atteint par le sida, est décédé en 1987.

Merci à « teekope » et à « Stéphane » pour ces dernières précisions.

Voici le clip de la Bo de Subway interprété par « Arthur Simms » – « It’s Only Mysrery » 1985

http://www.dailymotion.com/video/7y47uBnuA6wrv4tCy

Anita Baker – Sweet Love (1986)

bakeranita.jpg

« Baker d’Anita »
26 janvier 1958 né

Toledo, Ohio, Etats-Unis

Le bruit de « Baker d’Anita », apporte la paix à l’âme, a mis un Cd d’Anita dessus et tout va être tout exact. Sa voix caractéristique se tient dehors et est vraiment le meilleur chanteur de R&B dans le monde aujourd’hui. Rien ne se produit durant la nuit et c’a été une lutte pour qu’elle soit où elle est aujourd’hui.

« Anita » a commencé à chanter dans un choeur d’église de baptiste à l’âge de 12 ans. À l’âge 16 ans elle était dans une bande appelée « Humanity » que les amis inclus de lycée de camarade et jouaient avec d’autres bandes locales quand elle a été approchée par le joueur bas « David Washington » du chapitre 8 pour auditionner. Elle a joint le groupe qui était le groupe le plus populaire de Detroit alors, en 1975. Ils passent quelques années jouant et autour à de Detroit, et ont par la suite obtenu une affaire record avec « Ariola ». L’individu intitulé album a sorti en automne de 1979, là où le diagramme de 2 R&B choisit là-dessus « préparent pour votre amour » et « je veux juste être votre fille ». Les disques d’Ariola ont fonctionné dans des ennuis et la compagnie a été achetée par Arista, et quand il était temps de remplacer le contrat, les cadres à l’Arista ont indiqué Anita qu’elle ne pourrait pas chanter et n’a pas donc employé cette raison, pour ne pas remplacer le contrat du chapitre 8.

« Anita » est allé à la maison à Detroit et a travaillé, d’abord en tant que cuisinier court d’ordre, puis a servi des tables à une barre et à obtenir finalement un bon travail avec un cabinet juridique en tant que réceptionniste. Otis Smith qui était l’homme derrière le contrat du chapitre 8, formé sa propre étiquette en 1981, appelé Beverly Glenn. Se rappelant la voix spéciale « d’Anita », il a obtenu son numéro de téléphone d’un membre du chapitre 8 et l’a appelée en 1982, premiers ledit non « d’Anita », en raison du travail 9-5, revenu régulier, assurance de santé et vacances payées, mais quand Otis Smith a soulevé les 10.000$ premiers offrent et son cabinet juridique, pour qui elle travaillait, a approuvé le contrat, était la réponse, oui !.

L’album fabuleux « Songstress » a frappé les rues en 1983, « Anita » travaillé avec « Patrick Moten » sur un album qui contient l’âme, le jazz et l’evangile dans une manière dont seulement « Baker d’Anita«  peut exprimer. Le printemps 1984, « Anita » a eu 4 coups de diagramme et était près d’un disque d’or. Ses nouveaux disciples ont crié pour un nouvel album, et quand Beverly demandé Glenn, là où aucune réponse. Les conflits mènent à un contrat avec Elektra en 1986.

Être un producteur exécutif sur son début pour Elektra (qui était hors de l’ordinaire) a signifié qu’Anita a eu la commande complète sur le projet. Choisissant son ami du chapitre 8, Michael J. Powell en tant que son producteur, ils ont créé un chef d’oeuvre appelé le « ravissement ». L’album a reçu le platine des USA dans seulement 6 mois et le succès sur le diagramme signifié une vente totale de plus de 6 millions de disques dans le monde entier. Les récompenses suivantes de Grammy ont donné son 2 Grammy.

En novembre 1986 quand elle revenait à Detroit pour recevoir la clef de la ville, elle s’est fiancée au « Jr. de Walter Bridgforth » qu’elle a eu le rassemblement sur une maison plus tôt de voyage en janvier. Ils se sont mariés la veille de Noël 1988.

1987, « Anita » vous a travaillé à son album « Givin de suivi le meilleur que j’ai obtenu » entre un programme occupé d’exécution. Encore elle a travaillé avec M.J Powell, et bien que l’album ait reçu Grammy plus tard, « Anita » n’était pas confortable avec le mélange final. Car le perfectionniste elle est, elle a cru que si elle n’était pas satisfaite de son travail, les ventilateurs ne seraient pas non plus, mais plus tard elle s’est rendue compte que les ventilateurs sont avec elle dans de bonnes et mauvaises périodes, et l’album est devenu un succès critique et commercial.

Sur son troisième projet pour Elektra, « Anita » a voulu être impliqué davantage dans l’écriture de chanson et être souhaité pour expérimenter avec le jazz. L’album contient 7 chansons écrites par « Anita » et l’album était la plupart du temps de phase coupé, signifiant que la section de rythme jouait pendant qu’Anita chantait. Sur l’album produit par Michael J. Powell, il y avait des musiciens comme Greg Philinganes, Nathan est, Costa de da de Paulinho, Vernon échoue, Ricky Lawson et Stephen Ferrone. La participation d’Anitas dans le processus entier d’enregistrement a donné à l’album un contact personnel et pour l’effort elle a reçu sa 7ème récompense de Grammy. L’album est naturellement, des « compositions ».

« Anita » s’est maintenant senti qu’il était temps de détendre et fini son association avec Michael J. Powell. Elle a estimé que sur son prochain projet elle voudrait être plus responsable sur la façon dont le disque devrait sembler et être la force créatrice finale. Pendant elle détachée de l’industrie et de 2 pertes en 1989 et 1991, « Anita » et Walter sont devenus des parents en janvier 1993 à un fils, « Baker Bridgforth de Walter ». Cinq mois plus tard « d’Anita » ont commencé à travailler sur son prochain projet, « rythme de l’amour » et pendant les sessions d’enregistrement elle est devenue enceinte encore.

Voici le clipe de  » Anita Baker  » –  » Sweet Love  » (1986)

http://www.dailymotion.com/video/OMDm0Gg2av31T1E5N

Les Avions – Nuit sauvage (1985-1986)

38.jpg

« LES AVIONS » est un groupe français de pop-rock formé en 1980 à Paris par « JEAN-PIERRE MORGAND » (chant/guitare, né le 07/01/1959), « JEAN NAKACHE » (guitare/claviers) et « JEROME DIVIN » (batterie). « JEAN-PIERRE » et « JEAN » se rencontrent sur les bancs d’un bahut du XVème arrondissement de Paris. Après un 1er LP « LES AVIONS » en 1983, ils obtiennent le plus gros hit de leur carrière avec « NUIT SAUVAGE«  (n°16 en France) qui se vendra à plus de 200000 exemplaires. Cette popularité les conduit à ouvrir pour « GEORGE MICHAEL » à Paris-Bercy. Suivront 3 autres albums : « FANFARE » en septembre 1987, « LOIN » en octobre 1989 et « 4 » en 1992. Après l’échec commercial de ce dernier, le groupe se met en sommeil et « JEAN-PIERRE MORGAND » démarre une carrière solo avec le single « MAITRESSE » en 1995. Depuis, il a eu un bébé avec l’ex-présentatrice de M6, « ROXANNE » et se produit une fois par mois au bar du Duc des Lombards de Paris.

Pour les amateurs de 80 , une chanson sympatique d’un groupe sympatique, souvenirs, souvenirs!!!!

Voici le clip de « Les Avions » - »Nuit sauvage » 1985-1986

http://www.dailymotion.com/video/k7A4fnmiCePmXYfG28

Avalanche – Johnny Johnny Come Home 1988-1989

1041.jpg

Avalanche - Johnny Johnny Come Home 1988-1989 dans A 080821084621166802

« AVALANCHE« 

« AVALANCHE » est un groupe norvégien de néo-disco créé en (1987) par « KIRSTY JOHANSEN » (chanteur, née le 22/09/1963 à Moirana, d’un père musicien de jazz et d’une mère infirmière) et « KJETIL ROSNES » (chanteuse, né le 30/03/1960 à Bergen). Ils se rencontrent sur une plage et forment en (1980) le groupe « HELPLESS » avec 4 autres musiciens qui partiront au moment où « AVALANCHE » sera créé. Ils déménagent pour Hambourg en Allemagne où ils exploitent un studio d’enregistrement. Repérés pars un producteur français, ils enregistres ce fameux Single en (1988), dans un studio a Château du Pape en Françe. Ils feront un succès énorme dans l’hexagone avec « JOHNNY JOHNNY COME HOME » (n°1 en France le 03/06/1989 pour 7 semaines).

« Désolée pour la qualité audio et vidéo mais ca fait toujours plaisir à regarder et à écouter »

Voici le clip de ( Avalanche ) « johnny come home » 1988-1989

 

Aswad – Shine (1994)

665zz.jpg 

Après quinze albums plus deux décennies sur la scène musicale, Aswad reste toujours le groupe de reggae préféré de la Grande-Bretagne. Mené par le trio Brinsley « Dan « Forde(voix,guitare),Angus « Drummie Zeb « Gaye(voix et batterie) et Tony « Gad Robinson(basse) Aswad est renommé parmi les fans de reggae pour leurs mélodies riches et leurs harmonies irrésistibles .
Aswad (signifie  » noir  » en arabe ) a été formé dans la région de Ladbroke à Londres en 1974.Avec comme contemporains Matumbi, Cimmarons et Black Slate le groupe a été parmi les premiers à montrer que la musique des Caraïbes pourrait prendre racine en Europe avec succès. Pendant ses premières années Aswad était le seul groupe britannique à enregistrer et/ou jouer des concerts avec plusieurs artistes jamaïcains plus connus comme Burning Spear,Bob Marley,Peter Tosh et Bunny Wailer(Bunny,en fait, a été connu pour se rapporter à Aswad en tant que « les jeunes Wailers  » ).

Le trio a gagné pour la première fois une reconnaissance nationale en 1976 ,lorsque leur single  » Back to Africa  » atteint le N° 1 de UK Reggae Chart.  » Love Fire « , leur hymne sorti en 1981, est toujours repris par des nombreux producteurs jamaïcains (aucun groupe britannique n’a eu un tel honneur.La sortie de leur live album pour  » Island  » intitulé  » Live and Direct  » , est considéré comme un des live albums essentiels du reggae. Jusqu’au milieu des années 80, la section rythme (Drummie et Tony) a contribué aux nombreux tubes reggae britanniques, telles que Janet Kay ,Smiley Culture, Trevor Walters et Trevor Hartley. Plus tard dans les années 80, le groupe est devenu célèbre pour ses fusions des styles musicaux différents, comme le dancehall, funk, hip-hop et le dub.

Après une série de singles et d’albums chez  » Island  » et  » CBS « , Aswad a gagné un succès immense avec leur version reggae de  » Dont turn around « , un morceau repris auparavant par Luther Ingram et Tina Turner.  » Dont turn around « , sorti pour « Island » en 1988, grimpa aussitôt en première place de la Hit Parade Nationale et il était le disque le plus joué à la radio française. (une version pop de ce morceau était récemment le tube international pour le groupe suédois Ace of Base). Durant des années, ASWAD travailla avec des nombreux artistes comme : Dennis Brown, Maxi Priest, Hugh Masakela, Steely & Cleevie, Shabba Ranks et Sly & Robbies’s Taxi Gang. Le groupe a fait des tournées , jouer dans des salles comme le  » Royal Albert Hall  » à Londres ,ou à  » Reggae Sunsplash  » à Montego Bay, jusqu’en Afrique, Israel et Japon.

1994, Aswad a conquis des nouveaux fans avec leur album  » Rise & Shine « , un album qui leur avait apporté la nomination pour le meilleur album de reggae de l’année au  » Grammy Awards « . « Rise & Shine  » a passé 4 semaines en tête de la charts-liste de CMJ,et de la reggae charts-liste du Billboard magazine.L’album était également un grand succès en Grande Bretagne et Japon ou le single  » Shine  » était le N° 1 et boostait la vente à l’échelle mondiale a plus que 600,000 exemplaires. Aswad continuait d’accroître sa discographie déjà impressionnante avec la sortie de  » Rise & Shine Again  » en 1995 qui est constitué de toutes les chansons déjà sorties sur  » Rise & Shine « , plus 5 nouveaux titres, et DUB :The Next Frontier, le premier enregistrement DUB du groupe depuis plus que 10 ans.

Aswad étaient producteurs pour le re-enregistrement du titre classique de Prince Buster  » Whine & Grind « qui était en suite utilisé pour la dernière pub télévisé de LEVIS. Même s’ils n’avaient pas de clip pour ce titre, il est arrivé au Top 20 en Grande Bretagne. C’était pendant ces sessions là que le groupe a déterminé le concept pour leur album  » Roots Revival « .  » Roots Revival  » inclut les reprises des titres classiques de reggae comme  » Caution  » des Wailers ; « Boom Boom Carnival « (l’hymne officielle de Carnaval à Notting Hill) et  » Peace Truce  » des Gladiators. L’album inclut également plusieurs nouveaux titres ,comme le premier single  » Follow  » plus  » The Best Times Of Our Lives  » sur lequel chante la Superstar arabe Cheb Mami .La reprise de Police,  » Invisible sun », faite en collaboration avec Sting, était disponible auparavant uniquement sur la BO de  » X-Files « .

En 2000 ,Aswad fêtait son 25eme anniversaire ,avec l’album  » 25 Live  » et une tournée britannique. Le groupe a reçu le prix de prestige pour la « contribution exceptionnelle à la musique noire  » au cinquième MOBO AWARDS en octobre. Apres 25 ans, Aswad sont toujours les créateurs des bonnes reggae vibes sur la scène musicale britannique., et continueront de l’être dans le nouveau millénaire.

Voici le clip de « Aswad » -  »Shine » 1994

http://www.dailymotion.com/video/7G2X4wZlxzo0c1RSy

 

Rick Astley – Take Me To Your Heart (1988)

b84b2.jpg

« Richard Paul Astley«  (6 février 1966 à Warrington, Cheshire, Angleterre) est un chanteur, compositeur et musicien britannique.
Il débute en intégrant un petit groupe local Give Way où il fait office de batteur puis devient le chanteur du groupe de soul FBI en 1984. C’est là que le producteur Peter Waterman le repère. En 1987, il enregistre Learning To Live avec Ochi Brown et participe au chœur de la chanson à succès de Ferry Aid Let It Be.
Mais, quelques mois plus tard, sa carrière décolle réellement avec le tube « Never Gonna Give You Up » qui devient rapidement le plus gros succès de l’année. Par la suite, Whenever you need somebody, son premier album, se vend à plus d’un million de disques.
En 1988, il devient numéro un aux États-Unis avec ses deux premiers singles et sept de ses titres sont présents dans le top dix britannique.
 

Voici le clip de ( Rick Astley ) « Take Me To Your Heart » 1988 http://www.dailymotion.com/video/15mHTp77Dgmyh3zjb

Rick Astley – Whenever You Need Somebody (1987)

2625.jpg

Voici le clip de Rick Astley « Whenever You Need Somebody » 1987

http://www.dailymotion.com/video/2JAJ1pgZo7LCR3nK4

Rick Astley – She Wants To Dance With Me (1988)

23642347.jpg

Voici le clip de (Rick Astley) « She wants to dance with me » 1988

http://www.dailymotion.com/video/QFEDSMaOOF3SseE9W

Rick Astley – Never Gonna Give You Up (1987)

2623.jpg

« Rick Astley », qui naît en 1966 en Angleterre, commence sa carrière en tant que batteur dans un petit groupe local Give Way avant de rejoindre, comme chanteur cette fois, le groupe de soul FBI en 1984. Il se fait alors remarqué par le producteur à succès Peter Waterman qui prend en charge sa destinée. En 1987, il enregistre avec Ochi Brown un duo Learning To Live puis participe au choeurs du tube Let It Be de Ferry Aid. Sa carrière solo démarre quelques mois plus tard avec le tube Never Gonna Give You Up qui devient vite numéro 1 et plus gros succès de l’année. Son premier album Whenever You Need Somebody suit la même voie et devient numéro un des ventes avec plus d’un million de copies. Il est alors grand temps de conquérir l’Amérique. Ce que Rick fait plutôt bien en 1988 puisqu’il devient numéro un avec ses deux premiers singles. Du jamais vu!! Il ne se débrouille pas mal en Angleterre non plus puisqu’il place 7 de ses titres dans le top ten. La presse s’empare du phénomène et n’hésite pas à le présenter comme la marionnette des ses producteurs. Il s’en sépare alors et revient en 1991 avec un nouvel album Free qui compte entre autre la participation de Sir Elton John.

 » Richard Paul Astley «  (6 février 1966 à Warrington, Cheshire, Angleterre) est un chanteur, compositeur et musicien britannique.

le clip de « Rick Astley » -  »Never Gonna Give You Up  » 1987

http://www.dailymotion.com/video/1D9TQ0jjhMkVBdZVJ

 

The Assembly – Never Never (1983)

2632.jpg

Une vraie merveille de pop new-wave brit des années 80 !!! Les amateurs auront reconnu la voix de « Feargal Sharkey », qui signera un peu plus tard « A good heart« . Son premier album, sobrement intitulé « Feargal Sharkey« , est une absolue merveille, produit par Dave Stewart de Eurythmics. Les deux albums suivants sont pas terribles, très mous, mais quelle voix! Feargal a aussi et surtout été le chanteur des Undertones, un groupe mythique du début des années 80. Et, le saviez-vous?, notre homme est aujourd’hui membre éminent de la Radio Authority (sorte de CSA anglaise).

Voici le clip de « The Assembly – Never Never » (1983)

Image de prévisualisation YouTube

12345

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570