Archive pour 3 octobre, 2007

Le Club – Un fait divers et rien de plus (1983)

422.jpg club.jpg

« Le Club ». Ce groupe est reparti aussi vite qu’il était apparu. en (1983), il sort un single « Un fait divers et rien de plus », qui fut un bon placement dans les hits, et un bon tube Radiophonique à cette époque. Aussi il avait son succès dans les discothèques à ces années 80. Ensuite, ils ressortent un autre single « Masques à La Une » en (1984), qui à fait un bide complet. Et le groupe disparu.

Voici le clip fixe de « Le Club » – « Un fait divers et rien de plus » 1983

http://www.dailymotion.com/video/4J0erJxougOPllB4J

Jimmy Cliff – I Can See Clearly Now – Bo de « Rasta Rocket » (1993-1994)

rasta1.jpg     rasta2.jpg

En 1993, « Jimmy Cliff » obtient un nouveau succès important en reprenant « I Can See Clearly Now » de « Johnny Nash« ,Pour le film de « Rasta rocket« . Ensuite, il participe à la band originale du dessin animé de Walt Disney Le Roi Lion avec le titre « Hacuna Matata ». Il obtient enfin un dernier tube en France en duo avec « Bernard Lavilliers » : « Melody Tempo Harmony ».

Pour le reste de la biographe de « JIMMY CLIFF », Voir les autres articles.

Voici le clip de « Jimmy Cliff » – « I Can See Clearly Now » Bo de « Rasta Rocket » 1993-1994

http://www.dailymotion.com/video/1Jr4O9D6P97yiecpF

Jimmy cliff – hot shot (1985)

jmchotshot.jpg
“Jimmy Cliff”, de son vrai nom “James Chambers”, devenu depuis sa conversion à l’Islam El Hadj Naïm Bachir, est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).C’est un des artistes reggae qui s’est le plus ouvert à d’autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu’il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, “Miss Jamaica”. Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu’il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd’hui culte avec « Country man » lui permet d’interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L’album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à “Jimmy Cliff” de faire des grandes tournées internationales durant les années 70.
L’artiste va sortir plusieurs albums durant les années 80 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et“Hanging fire” en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night », 1983, suivit de We all are one (1983) fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative. Suivit d’autres tubes comme « hot shot » (1985). Un style beaucoup plus rythmé mais toujours dans l’ésprit « reggae« . Et « Reggae street » (1985), dont je n’ai malheureusement pas le clip.

(Mais j’aurrais quand même une surprise, avec une autre chanson « I can see clearly now », sortie suite à un Film, sortie dans les début 90)

Voici le clip de « Jimmy cliff » – « hot shot » 1985

http://www.dailymotion.com/video/7tnmgpyqeZ4OYkXHJ

Jimmy Cliff – We All Are One (1983)

clf2244.jpg clf3.jpg

“Jimmy Cliff”, de son vrai nom “James Chambers”, devenu depuis sa conversion à l’Islam El Hadj Naïm Bachir, est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).C’est un des artistes reggae qui s’est le plus ouvert à d’autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu’il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, “Miss Jamaica”. Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu’il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd’hui culte avec « Country man » lui permet d’interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L’album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à “Jimmy Cliff” de faire des grandes tournées internationales durant les années 70.
L’artiste va sortir plusieurs albums durant les années 80 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et“Hanging fire” en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night », 1983, suivit de « We all are one«  (1983) fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative.
“Jimmy Cliff” va alors enchaîner les albums (une dizaine au total) durant les années 1990. En 2003 « The harder they come » va être réédité en version “deluxe” et “Jimmy Cliff” sortira ensuite « Black magic », album dans lequel il fait de nombreux duos avec des artistes aussi diverses que Wyclef Jean (The Fugees) ou Kool and the gang, Bernard Lavilliers et Yannick Noah.

Voici le clip de « Jimmy Cliff » – « We All Are One » 1983

http://www.dailymotion.com/video/48X1BO8Y3HqJO6cJi

Jimmy Cliff – Reggae Night (1983)

reggaenight.jpg
« Jimmy Cliff », de son vrai nom « James Chambers », devenu depuis sa conversion à l’Islam « El Hadj Naïm Bachir« , est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).

C’est un des artistes reggae qui s’est le plus ouvert à d’autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu’il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, « Miss Jamaica ». Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu’il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd’hui culte avec « Country man » lui permet d’interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L’album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à « Jimmy Cliff » de faire des grandes tournées internationales durant les années 70.
L’artiste va sortir plusieurs albums durant les années 80 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et« Hanging fire » en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night » (1983) fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative.
« Jimmy Cliff » va alors enchaîner les albums (une dizaine au total) durant les années 1990. En 2003 « The harder they come » va être réédité en version « deluxe » et « Jimmy Cliff » sortira ensuite « Black magic », album dans lequel il fait de nombreux duos avec des artistes aussi diverses que Wyclef Jean (The Fugees) ou Kool and the gang, Bernard Lavilliers et Yannick Noah.

Voici le clip de « Jimmy Cliff » – « Reggae Night » 1983

http://www.dailymotion.com/video/3AQhtfpxh8x2X5A8T

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570