Archive pour 11 août, 2007

Jil Caplan – Oh! Tous Les Soirs (1987)

45uiyuh.jpg 

Dans le studio où enregistrent les Innocents, « Jil » fait la connaissance de « Jay Alanski » qui réalise le simple de ses camarades. Réputé pour avoir lancé « Lio » au début des années 1980, « Alanski » propose à « Jil » de pousser la chansonnette. « Pourquoi pas« , lui répond-t-elle…

Premières démarches auprès de la maison de disques Epic qui alloue le budget d’un 45 tours. Avec cette somme, « Alanski » et « Caplan » réussissent à enregistrer un album entier. C’est à cette époque également que le pseudo de la chanteuse, est trouvé. « Alanski » dégotte le prénom « Jil » dont les consonances androgynes sont tout de suite adoptées par la chanteuse. « Caplan » vient de « George Kaplan héros hitchcockien » de la « Mort aux Trousses« . Si le duo a un certain talent pour trouver des pseudonymes, il est encore plus fort pour pondre des succès à la chaîne. Tout le monde reste sous le charme de cette gouaille parisienne qui s’exprime en (1987) sur « A peine 21 ans ».

L’album regorge de pépites prêtes à grimper dans les échelons du Top 50 de l’époque : « Comme sur une balançoire« , « Oh tous les soirs », « Cette fille n’est pas pour toi« , « Tard dans la nuit« … En un seul album, la petite « Caplan » devient l’un des plus beaux espoirs de la scène féminine française.

Voici le clip de « Jil Caplan » – « Oh! Tous Les Soirs » 1987 

http://www.dailymotion.com/video/7G74z2bXlXifCes2M 

Canada – Mourir les sirènes (1987)

2.jpg 11.jpg 

CANADA

En (1986),  »CANADA » présente à leur maison de disques un nouveau titre, une balade, « Mourir les sirènes ». Rien à voir avec les titres précédents ; une vraie balade chantée par un « Gildas » à la voix éraillée époustouflante, pour une chanson complètement anachronique. Pensez : une fin de morceau de près d’une minute trente à la cornemuse. La cornemuse, c’est bien évidemment l’idée de « Gildas ». Ses racines commencent à faire surface.Tout le monde s’oppose à ce titre. « La cornemuse, c’est ringard ! Ca marchera jamais ! ». « CANADA » n’en démord pas; ce sera avec les cornemuses, sinon rien. La bataille dure près d’un an, mais leur entêtement finit par leur donner raison. Le 3ème 45 Tours « Mourir les sirènes » sort enfin, et le 25 janvier (1987), c’est l’entrée au TOP 50 en 48ème position.
« Mourir les sirènes »
restera classé dans les 50 meilleures ventes de 45 tours pendant 14 semaines, avec comme meilleur classement la 27ème place. En définitive, le titre se classera 105ème des meilleures ventes sur l’année (1987).

C’est le succès ! Un succès que « Gildas « a un peu de mal à assumer. Lui qui comme le dit si bien « Jean-Jacques GOLDMAN » est un « dangereux intégriste en musique » va se retrouver catalogué parmi les « chanteurs à minettes« .
En (1987), « CANADA » sort deux nouveaux 45 Tours qui précèdent leur premier et seul album. Le premier
« Un bout de ciel«  puis « Le loup s’endort« .

Voici le clip photo (Fabrication Maison) « Canada » – « Mourir les sirènes » 1987

http://www.dailymotion.com/video/3sL1Ziu9k1u7pjgJI

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570