Archive pour 16 juillet, 2007

The Blow Monkeys – It Doesn’t Have To Be This Way (1986)

redimensionnerr1915791096162225.jpg

« The Blow Monkeys » est un groupe de musique pop britannique des années 80. Ce groupe s’est fait connaître du grand public avec des titres faisant partie de la programmation des DJ des clubs dance comme This is your life et surtout Wait en duo avec Kym Mazelle et « It Doesn’t Have To Be This Way ». Son leader, « Robert Howard » ou « Dr Robert » , écrit et compose les titres.

Voici le clip de « The Blow Monkeys » – « It Doesn’t Have To Be This Way » 1986

http://www.dailymotion.com/video/3QEPZ5PBozoZ05dDB

Blondie – Atomic (1980)

blondie1.jpg blondie2.jpg

Il y a de la nostalgie dans cette chanson de « Blondie » (Blondie et Pat Bénatar sacrée époque). Un bon coup de musique pour se remettre dans l’axe fera pas de mal. Et blondie est particulièrement prescrite dans ces moments. Question de retrouver des valeurs.
Du disco au punk, en passant par la new wave ou le rap, « Blondie » a embrassé de nombreux styles musicaux. Parmi les succès du groupe, on peut citer Call Me (extrait de la bande originale de American Gigolo, composé par Giorgio Moroder), Denis, Heart of Glass, One Way or Another, The Tide is High ou
Atomic. Leur chanson Rapture est considérée comme le premier titre de rap à s’être hissé en tête des charts.
Debbie Harry et « Blondie » étaient proches de la scène artistique new-yorkaise du début des années 70, en particulier de
Andy Warhol et de Keith Haring mais surtout de la scene punk-new wave branchée de l’epoque avec Talking Heads et The Ramones. Les graphistes Fab Five Freddy et Jean-Michel Basquiat font même une apparation dans le vidéo-clip de Rapture. De nombreux artistes ont rendu hommage à « Blondie », dont le duo britannique « Erasure » qui reprit Heart of glass et Rapture en 1997 ou encore le groupe Sleeper qui repris Atomic pour la bande original « Trainspotting« 

Voici le clip de « Bondie » – « Atomic » 1980

http://www.dailymotion.com/video/1BEiwJmW6AAKB6tah

Blondie – Call Me (1980)

ijhjhhf.jpg bld1.jpg

C’est par le cultissime « Heart of Glass » tiré de l’album Parallel Lines paru en 1978, que “Blondie” s’est vraiment fait connaître. Le groupe mené par la glaciale et subtile“Debbie Harry” (qu’on verra entre autre dans le film Videodrome de David Cronenberg) avait déjà sorti deux albums avant cela et écumé de nombreux clubs new-yorkais. C’était l’époque qui voulait ça. La Big Apple allait produire Television et les Talking Heads mais les avenues et les rues résonnaient encore des lointains échos du Velvet Underground et des Ramones. “Blondie” : la beauté d’une Nico enchevêtrée dans une contestation urbaine et punk, la colère d’un “Joey Ramone”contenue dans une prestation scénique très cold « new-wave ». Au vue de sa discographie, “Blondie” n’a jamais vraiment arrêté et on peut même dire que le groupe s’est payé une belle part de gâteau de 76 à 82. Encore maintenant, elle continue à pyroxider Manhattan de sa voix de “velours cristallin”.

Deux ans après en 1980 sortie d’un autre et tres grand succès de « Blondie » « Call Mee »

Voici le clip de « Blondie » – « Call Mee » 1980

http://www.dailymotion.com/video/7Hy3QVOSw4NtP7Q9z

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570