Gerard berliner – louise (1982) + Bonus Télévisé 2008

redimensionnerd19822.jpg

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Gérard Berliner

La route de « Gérard Berliner » cmenceom à Paris, le 5 janvier 1956, entre Belleville et Ménilmontant.

Il fréquente l’école du spectacle dès 13 ans, où il commence une carrière de comédien à travers plusieurs petits rôles au cinéma et au théâtre.

Très vite, il va suivre les cours d’art dramatique de Claude Viriot.

Mais c’est la chanson, une autre passion, qui va lui donner sa première vraie chance, en 1974, avec un titre intitulé « Pour toi je veux vivre ».

Première tournée, avec les Martin Circus et Georgette Plana sur le Podium d’Europe n °1.

La scène l’a conquis, il va faire de la figuration sur les plateaux télés de Maritie et Gilbert Carpentier « Top à … », pour rencontrer des auteurs et des compositeurs.

Et c’est là, en 1978, que Serge Lama le repère, l’ayant entendu chanter « C’est à la vie à 20 ans » il lui propose de partager sa première partie, en France, avec Marie Paule Belle, dont il fera la première partie à l’Olympia, quelques mois plus tard.

Alors, définitivement il abandonne son stand de disques, au marché aux puces.

Il devra attendre quatre ans pour qu’un auteur lui propose « le » texte intitulé « Louise », en 1982.

Gérard Berliner est décédé dans la nuit du 12 au 13 octobre 2010 à l’âge de 54 ans à l’Hopital Necker des suites d’une crise cardiaque.

Voici le clip de « Gerard berliner » – « louise » 1982 « 

Image de prévisualisation YouTube

De retour dans une émission Tv en 2008, votre chanson et toujours aussi sublime.
Mes Respect à vous Mr Berliner

Voici le clip de « Gerard BERLINER » – « louise » dans une émission Tv en 2008

Image de prévisualisation YouTube

Paroles de la chanson Louise :

« Gérard Berliner« 

Mais qui a soulagé sa peine
Porté son bois porté les seaux
Offert une écharpe de laine
Le jour de la foire aux chevaux

Et qui a pris soin de son âme
Et l’a bercée dedans son lit
Qui l’a traitée comme une femme
Au moins une fois dans sa vie

Le bois que portait Louise
C’est le Bon Dieu qui le portait
Le froid dont souffrait Louise
C’est le Bon Dieu qui le souffrait

C’n'était qu’un homme des équipes
Du chantier des chemins de fer
À l’heure laissée aux domestiques
Elle le rejoignait près des barrières

Me voudras-tu moi qui sais coudre
Signer mon nom et puis compter,
L’homme à sa taille sur la route
Passait son bras, la promenait

L’amour qui tenait Louise
C’est le Bon Dieu qui le tenait
Le regard bleu sur Louise
C’est le Bon Dieu qui l’éclairait

Ils sont partis vaille que vaille
Mourir quatre ans dans les tranchées.
Et l’on raconte leurs batailles
Dans le salon après le thé

Les lettres qu’attendait Louise
C’est le Bon Dieu qui les portait
La guerre qui séparait Louise
C’est le Bon Dieu qui la voyait

Un soir d’hiver sous la charpente
Dans son lit cage elle a tué
L’amour tout au fond de son ventre
Par une aiguille à tricoter

Si je vous garde Louise en place
C’est en cuisine pas devant moi
Ma fille prie très fort pour que s’efface
Ce que l’curé m’a appris là

Et la honte que cachait Louise
C’est le Bon Dieu qui l’a cachée
Le soldat qu’attendait Louise
C’est le Bon Dieu qui l’a vu tomber

Y a cinquante ans c’était en France
Dans un village de l’Allier
On n’accordait pas d’importance
A une servante sans fiancé

Le deuil qu’a porté Louise
C’est le Bon Dieu qui l’a porté
La vie qu’a travaillé Louise
C’est le Bon Dieu qui l’a aidée 

 


13 commentaires

  1. michel dit :

    Le texte et quel texte ! La musique et quelle musique ! L’interprétation, et quelle interprétation! Que dire de plus sur cette chanson? La plus belle chanson française tout simplement.

  2. pons dit :

    Merci mille fois Monsieur Berliner pour cette sublime interprétation de cette chanson qui me fait fondre en larmes par ce don de vous, digne des grands interprètes, vous venez de nous quitter, vous, un artiste au sens noble du terme, vous êtes parti presque en silence, alors que tous ceux qui se souviennent de vous viennent vous redonner cette lumière à laquelle vous avez droit après nous avoir fait frémir de bonheur et d’émotion par votre immense sensibilité.
    Au revoir l’artiste

  3. bataille dit :

    beaucoup d’émotion en réécoutant cette chanson merci monsieur Berliner

  4. claude dit :

    Bonjour, j’ai connu Gérard au début des années 80.J’étais portier en discothèque et il était venu faire un tour de chant avec « LOUISE »qu’il chantait pour la première fois.Moi qui fais 1.93 et 120 kg, j’en ai été tout retourner.Ensuite je suis aller le voir et nous avons discuter.C’était un homme charmant Qui ne cessait d’encencer sa maman chérie, à qui je présente toutes mes condoléances et ma sympathie.
    Voilà,encore quelqu’un qui nous quitte .

  5. laporte dit :

    savez-vous de quel village de l’Allier il s’agit? j’ai reconnu le sacré coeur de Moulins « 03
    000″
    merci

  6. Fabrice dit :

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre voici 1h la mort de gérard berliner et en réécoutant « louise » que de souvenirs. Notamment pour cette année 82, j’avais 15 ans, mais aussi pour les textes de cette chanson qui relatent une époque contemporaine de mes parents. Une époque pas si lointaine mais au combien différente. N’oublions jamais que nous sommes les héritiers de cette époque. Merci Monsieur Berliner

  7. kakou dit :

    bonjour
    j ai l album suivant Louise, « je porte ma vie » l album est superbe, il l avait chanté chez Drucker aussi, c’était magnifique
    j ai le vinyl je recherche la version CD ou a télécharger
    merci d avance
    ———————————————————————————————————

    Modérateur du site.
    -
    Bonjour !

    Vous pouvez télécharger ce titre moyennement payant, sur divers sites marchand en ligne pour la modique somme de 0,99€ pour un titre !
    Par exemple chez
    « Fnac.com » ou autres sites marchand

  8. jbn dit :

    je ne comprend pas pq on ne puis trouver a acheter des disques ou cd de gerad berliner je possede encore un 45t, , voleur de mamann ,, mais en cassette , louise,, j’ai du perde le disque ,, en demenagement,,
    je sais que c’est textes sont a faire pleurer dans les chaumieres,,
    j’y suis sensible

  9. rv dit :

    bonjours et joyeux noël. Moi aussi j’avais 12 ans en 82 mais quand je l’ai écouter 2008, des frissons mon traversés. Et ma fait rappeler que je l avais déjà entendu que du texte cette chanson (bien analyse fonta)

  10. borel dit :

    Je recherchai le texte de Louise depuis longtemps n’ayant pas internet(au bureau on a pas le droit de consulter certains sites)Ma fille me télé du Vietnam ou elle travaille,je lui parle de la chanson je connais pas l’auteur,elle me dit ne bouge pas et en 20 secondes elle trouve la chanson me l’envoie et je la reçoie sur mon ordi,bravo le progrès.Quel beau texte.Merci Gérard Berliner

  11. fonta dit :

    je viens de la réécouter, et comme tu le dis, moi aussi l’émotion m’a gagné jusqu’au larmes, c’est tellement criant de vérité, il résume dans cette chanson et par son interprétation, tout un univers à la Zola, avec ses « petites gens » qui subissent leur condition misérable, c’est déchirant!!! moi, j’avais 12 ans en 82!!! un peu la larme à l’œil, mais une raison de plus pour se battre au jour le jour contre toute forme d’oppression!

  12. pressicaud dit :

    Bonjour,

    Cette chanson ne m’avait jamais quittée, sans avoir eu la chance cependant de l’entendre depuis plus de 20 ans (j’avais 14 ans en 1982). Cet près-midi lors de son écoute, le plaisir et l’émotion furent aussi forts. L’interprétation est d’une force surprenante qui projette toujours autant l’imaginaire dans l’univers de Louise. Mille fois bravo et merci pour l’immense émotion que vous m’avez offerte.
    Christine.

  13. fevre jacques dit :

    A l’attention de Gerard Berliner :

    Réaction à chaud apres vous avoir écouté chanter  » Louise « dans l’emission de SEBASTIEN :

    - Magnifique chanson , par la qualité et la profondeur du texte ,

    Et surtout servie par votre interprétation : SUBLIME !

    - Merçi pour cet instant d’émotion ,

    Je ne vous connaissais pas , j’en ai un peu honte et le regrette , mais lundi j’irai acheter votre disque ….

    Cordialement et encore Merçi – jacques

Répondre

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570