Beats International – Dub be good to me (1990)

101425630m.jpg

« Beats International » a cartonné les charts avec « Dub Be Good To Me » en 1990. L’histoire commence en 88, alors que le groupe The Housemartins se sépare. Norman Cook, le bassiste, né à Bristol, en profite pour retourner à ses premières amours : être DJ. Il devient alors l’un des plus connus des remixers de la scène anglaise. L’année suivante, Cook tente une carrière solo en sortant un premier single Won’t Talk About It avec en featuring Billy Bragg. Après ce premier essai concluant, Norman crée « Beats International », une confédération un peu déjantée de musiciens : Linda Layton, Lester Noel, MC Wildski et Andy Boucher. Dub Be Good To Me propose un mélange de soul, jazz et worldbeat qui prend au corps, sur le sample de basse de The Guns of Brixton des Clash. L’album sort en 90, Let Them Eat Bingo connaît un certain succès et entre au top vingt britannique dès sa sortie. « Beats International » sort un deuxième opus l’année suivante. Norman Cook décide alors de dissoudre cette formation pour se focaliser sur sa nouvelle création Freak Power. En 96, surprise, Norman Cook devient Fatboy Slim, je crois que ça vous dit quelque chose, non?

Voici le clip de « Beats International » – « Dub be good to me » 1990

Image de prévisualisation YouTube

 

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570