Archive pour juillet, 2007

James Brown – Living In America (1985)

janesbrown1.jpg  janesbrownphoto.jpg 

Nationalité : Américaine
Genre principal : Funk
Naissance : 03 mai 1933
Mort le : 25 décembre 2006

Ce n’est pas tout le monde qui peut se vanter comme « James Brown » d’attirer lors de ses shows 1 300 000 personnes en les mettant en transes (à part peut-être le Pape et Bob Marley). En 2004, lors d’une interview donnée au Guardian « mister Dynamite » expliquait les raisons de ce succès intarissable : « c’est simple, les gens sont de plus en plus nombreux à venir à mes concerts et puis les gosses viennent avec leurs pères et deviennent à leur tour des papas qui emmènent leurs fils ». Fallait y penser. Mais ce n’est pas qu’une question de logique familiale. Les concerts de « James Brown », même s’ils sont restés très « 80 » et très « drapeau américain pour Rocky IV », avec scénographie alambiquée et « pom-pom girls » gardent encore de cette magie. Une magie qui se nomme « funk ». il a eu une très grande influence sur la soul, le Rhythm and Blues, le gospel.
Il est aussi renommé pour ses performances scéniques.
Il adopte un style musical plus grand public, il obtient un rôle de prêtre déjanté dans le film The Blues Brothers et il interprête la bande originale de
« Rocky IV » avec le titre « Living in America » (1985). Il collabore aussi avec les groupes hip hop et RnB du moment (Static en 1988).

Voici le clip de « James Brown » – « Living In America » 1985

http://www.dailymotion.com/video/3yI0imSTUSTkHsSl 

Buzy – Body physical (1986)

 

buzybodyphysical88820711204196134.jpeg

  [ BUZY ]

 

« Marie-Claire Buzy », née à Metz le 14 février 1957, a écrit (et aussi composé, le plus souvent) sept albums d’inspiration pop-rock, ponctués de singles qui se sont frayés un chemin dans les Tops des ventes ou de l’airplay ( »Dyslexique » 1981 /  »Engrenage » 1982 /  »Adrénaline » 1983 /  »Adrian » 1984 /  »I Love You Lulu » 1985 /  »Gainsbarre » 1986 /  »Body Physical » 1987 /  »Baby Boum » 1988 /  »Keep Cool » 1989 /  »Shepard » 1990). Photographiée par Mondino, complice de Gainsbourg, pionnière du clip, « Buzy » est néanmoins toujours restée à la marge du star-system,

 

Paroles de cette chanson en dessous de la Vidéo

 

Voici le clip de « Buzy » – « Body physical » 1986

Image de prévisualisation YouTube

 

1. A la recherche d’un paquet de clopes
J’atterris dans la Patpong
Pas de bol pour un paquet de blondes
J’errais dans la zone, very hot
La fièvre de Bangkok
Stripteaseuses asiatiques, massages peu catholiques
Stripteaseuses asiatiques, massages peu catholiques

(Refrain)

Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
###
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll

Body Body huit neuf dollars
Histoire, histoire de voir

2. Couloir d’hôtel, je self contrôle mes rêves sans sommeil
Mais la fée vietnamienne m’allonge, joue sur moi du piano,
Et ses doigts en tempo, martèlent mon cerveau.
J’ai la chair de peau, j’ai la chair de peau

(Refrain)

Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
###
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll

Body Body huit neuf dollars
Histoire, histoire de voir

« Passage musicale »

(Refrain)

Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll

Body Body huit neuf dollars
Histoire, histoire

3 . Pour un paquet de clopes
Mourir idiote
Le deal facile
Le paquet plus la fille
J’allongeais les dollars, comme dans une série noire,
Une fille derrière le bar, balançait son regard
J’allongeais les dollars, comme dans une série noire
Une fille derrière le bar, une fille aux cheveux noirs
Comme dans une série noire…

(Refrain de Fin)

Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
###
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll

###
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll
Body Body Physical, sex and Rock’n'roll


Body Body huit neuf dollars
Histoire, histoire de voir

 » FIN « 

Kate Bush – Running Up That Hill-(A Deal With God) 1985 + Live

 

kate4.jpg

“Kate Bush” possède un énergie inépuisable et sort de nombreux opus au cours des années 1980, de Army Dreamers (1980), à « The Dreaming » en (1982) à « The Red Shoes » (1983) en passant par un succès « Running Up That Hill »- (A Deal With God) à « Hounds Of Love » (1985) et « Sensual World » (1989), où l’on peut retrouver plusieurs collaborations avec de grandes pointures musicales. Sa volonté farouche d’indépendance artistique, ses qualités vocales inestimables, son talent incommensurable d’interprète ainsi que ses chansons délicates et décalées seront récompensés par moult prix et célébrés aussi bien par le public que la critique spécialisée.

Et pour les amateurs de cette chanson, voici la version Clip et la version Live.

Voici le 1er clip de « Kate Bush » – « Running Up That Hill » 1985

http://www.dailymotion.com/video/5tgECsC71GJSg2Qj3

Pour le 2ème Clip, la magnifique « Kate Bush » en LIVE pour son HIT »running up that hill » avec un superbe son à la guitare et au choeurs:
Monssieur David Gilmour, le fameux guitariste des Pink Floyd.

http://www.dailymotion.com/video/7C8yIXOPfqIXEfb9q

Kate Bush – Army Dreamers (1980)

kate3.jpg

« Kate Bush » possède un énergie inépuisable et sort de nombreux opus au cours des années 1980, de « Army Dreamers » (1980), à « The Dreaming » en (1982) à « The Red Shoes » (1983) en passant par « Hounds Of Love » (1985) et « Sensual World » (1989), où l’on peut retrouver plusieurs collaborations avec de grandes pointures musicales. Sa volonté farouche d’indépendance artistique, ses qualités vocales inestimables, son talent incommensurable d’interprète ainsi que ses chansons délicates et décalées seront récompensés par moult prix et célébrés aussi bien par le public que la critique spécialisée. .

Voici le clip de « Kate Bush » – « Army Dreamers » 1980

http://www.dailymotion.com/video/6xgREKBKDuMot9fa

Kate Bush – Babooshka (1980)

ikate2.jpg

A l’aube des 80’s, « Kate Bush » enregistre l’album de sa consécration, « Never For Ever » dont est extrait « Babooshka » , l’un de ses plus grands hits et son image de marque pour les années à venir. Avec ce single, « Kate Bush » se fait connaître dans le « monde entier« , et « Never For Ever» se classe sur la plus haute marche des charts anglais.

Messieurs un clip sympa à voir!

Voici le clip de « Kate Bush » – « Babooshka » 1980

http://www.dailymotion.com/video/7z1qNDaVEaqfy1CNo

Kate Bush – Wuthering Heights (1978-1979)

kate1.jpg

Née le 30 juillet 1958 dans le Kent au sud de Londres, « Catherine Bush » dit « Kate Bush » baigne depuis son plus jeune âge dans un environnement familial tourné vers les arts

Tombé sous le charme de la voix et des chansons de « Kate », Gilmour lui propose d’enregistrer des maquettes qu’il fait ensuite écouter à EMI, son label. « Kate Bush » quitte alors le lycée, prend des cours de danse, de mime et chante avec un groupe dans les pubs de Londres. Puis, elle sort en (1978) « The Kick Inside », le premier album d’une longue carrière à succès de 27 ans, et se fait très vite remarquer avec le single « Wuthering Heights » inspiré des « Hauts du Hurlevent » d’Emily Brontë, qui cartonne en tête des ventes en (1979). Ses interprétations habitées et lumineuse, ses titres originaux entre pop, folk et classique séduisent un très vaste public. Forte de ce succès fulgurant, « Kate Bush » enregistre un nouvel opus, « Lionheart ».

Voici le clip de « Kate Bush » – « Wuthering Heights » 1978-1979

http://www.dailymotion.com/video/5PCZ4VRcBfBOI1mpR

Buggles – Video Killed The Radio Star (1979)

redimensionnerxbt1002.jpg redimensionner743.jpg

« The Buggles » est un groupe de pop britannique formé en 1977.

On y trouvait Geoff Downes ainsi que Trevor Horn qui fut par la suite l’un des piliers du groupe Yes.

Son clip « Video killed the radio star » fut un grand succès lors de ca sortie en (1979) et à été le premier clip diffusée par MTV le 1er aout (1981).
Voici le clip des « Buggles » – « Video Killed The Radio Star » 1979

http://www.dailymotion.com/video/6rrVriW1KX7WMpPE

Sam Brown – Stop (1989)

iioiptr124.jpg

« Sam Brown » est née le 7 octobre 1964 à Stratford en Angleterre. Ses parents sont musiciens tous les deux, ce qui pousse la petite « Sam » a commencé dans la musique très tôt. Elle fait d’ailleurs ses premiers pas en tant que chanteuse en 1976, sur l’album « In the Shade« , des « Small Faces« , alors qu’elle n’a que douze ans. Elle se met ensuite aux claviers, sur lesquels elle compose et elle chante. En 1986, elle signe un contrat avec A&M et se met aussitôt au travail et à l’enregistrement de son premier album. « Stop » sort l’année suivante 1989, avec le single éponyme, qui cartonne tous les charts internationaux et est vendu à plus de 2,5 millions de copies.

Voici le clip de « Sam Brown » – « Stop » 1989

http://www.dailymotion.com/video/4N7Do449VY06J1EoG

Miquel Brown – So Many Men So Little Time(1983)

jkghfg125.jpg

« Miquel Brown »

En 1982 la Disco laisse la place à la Hi-NRG qui garde les mêmes principes linéaires et répétitifs avec des rythmiques plus rapides. C’est une musique énergique, avec des sons staccato, où la basse syncopée et très souvent appuyée par un « clap » sonore. Essentiellement composée de synthétiseurs et de boîtes à rythme, elle est programmée à l’aide de séquenceurs analogiques. Interprétée par des voix féminine comme « So many men, so little time« . 1983 de « Miquel Brown » et « Searchin (I Gotta Find a Man) » « d’Hazell Dean« , la Hi-NRG est très souvent asociée à la scène gay et à une image de travesti.

Voici le clip de « Miquel Brown » – « So Many Men So Little Time » 1983

« Version Remix 7 Minutes »

http://www.dailymotion.com/video/78XTqvm0D22ia3GTd

Jocelyn Brown – Somebody Else’s Guy (1984)

4563jh.jpg

« Jocelyn Brown » est une chanteuse de disco house originaire de Caroline du Nord. Sa grand-mère, sa mère et ses tantes étaient toutes chanteuses, elle baigne donc dès sa plus tendre enfance dans le monde de la musique. Elle commence dans le gospel et sort son premier album en 1979. « Somebody Else’s Guy » connaît un gros succès commercial, aux Etats-Unis et en Europe. Elle travaille ensuite avec « Manu Dibango », « Kym Mazelle » et continue à écrire des chansons. Deux albums suivent « Diva«  en 1996 et « Turn On The Hits«  en 2000.

Son refait pour les amoureux du beau son et ceux de la funk malgrès un tout tout petit décalage.

Voici le clip de « Jocelyn Brown » – « Somebody Else’s Guy » 1984

http://www.dailymotion.com/video/5YlrSBNA3nfm4aWtD

12345...9

JukeBlog |
les sweety-cute , jess &laura |
ժﻨรε... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TOTAL PRAISE WORSHIP CHOIR ...
| zidane
| jordan57570